Universicence – FEU

Film sur la place du feu à travers le monde, diffusé dans l’exposition ‘FEU’ à la cité de science et de l’industrie

Client : Universicence
Production Executive : Aloest Image

Film de 6 minutes réalisé à partir d’archives sur la place du feu dans les rites, fêtes et cérémonies du monde entier. Chaque continent est représenté par une archive contemporaine afin de montrer la diversité et la vivacité de ces pratiques.

Diffusion du 10 avril 2018 au 6 janvier 2019 dans l’exposition ‘FEU’ à la Cité des sciences et de l’Industrie.

Universcience – La Culture des Bactéries

Réalisation d’une vitrine d’objets augmentée par la diffusion d’un film pédagogique de fiction.

Client : Universcience – Palais de la découverte

Ecriture : Caroline Malliart
Réalisation : Caroline Malliart & François-Hugues de Vaumas
Comédien : Fitzgerald Berthon
Montage : Jean-Maxime Besset
Infographie : Sylvain Bernicot
Diffusion : Jusqu’au 19 août 2018 dans l’exposition Pasteur, l’expérimentateur ! au Palais de la Découverte.
Technologie : LG Pro 32 WFC.

Réalisation d’une vitrine d’objets augmentée par la diffusion d’un film pédagogique.

Incarné par un jeune chercheur, le film présente aux visiteurs sous la forme d’une mini fiction une nouvelle technique de culture de bactéries : la chambre de diffusion. Usant d’un dispositif inédit, il est conçu pour être diffusé simultanément sur trois écrans transparents verticaux de 32 pouces. Chaque écran est placé devant un lieu de culture de bactéries – un aquarium, un terrarium et une maquette de palais buccal – qui constituent les trois vitrines de l’installation muséographique. Utilisant la contrainte principale des écrans transparents à son avantage, les tons noirs sont opaques et les tons clairs transparents, cette mini-fiction distille avec humour des effets de caches, d’apparitions et de superpositions au cours de son récit, faisant découvrir peu à peu aux visiteurs le décor que renferment ces écrans transparents.

Du modèle 3D à l’image réelle :

Modélisation en 3D du dispositif Le tournage sur fond vert Test en conditions réelles
Le film in situ

Un peu de making-of :

Universcience – Game of drone

A l’occasion de l’exposition sur les effets spéciaux à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Aloest signe un film pédagogique culturel sur la fabrication d’une image de synthèse photoréaliste pour le cinéma.

Client : Universcience (La Cité des Sciences et de l’Industrie)

Réalisation et écriture : Benoît-Joseph Postic
Comédien voix-off : Fitzgerald Berthon
Montage : Jean-Maxime Besset
Infographie et habillage 3D : Sylvain Bernicot
Durée : 7’20
Production : François-Hugues de Vaumas
Diffusion : Jusqu’au 19 août 2018 dans l’exposition Effets Spéciaux, crevez l’écran ! à la Cité des Sciences et de l’Industrie

A l’occasion de l’exposition sur les effets spéciaux à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Aloest signe un film pédagogique culturel sur la fabrication d’une image de synthèse photoréaliste pour le cinéma. Le discours pédagogique est basé sur la fabrication d’un drone en 3D pour le film « Seuls » de David Moreau, sorti au cinéma en 2017 et dont les effets spéciaux ont été réalisés par le studio Mathematic.

A travers un dialogue fictif entre le drone modélisé et son superviseur 3D permettant de vulgariser un contenu technique lourd au premier abord, le film Game of Drone revient sur les grandes étapes de la chaîne de production d’effets spéciaux, de la préparation à la sortie de l’image finale.

Quelques photos :




Universcience – Rendez-vous sur la place

Réalisation de deux films projetés côte à côte, mêlant images d’archives et tweets, sur différents rassemblements sur les places publiques du monde entier.

Client : Universcience

Réalisation de deux films projetés côte à côte, mêlant images d’archives et tweets, sur différents rassemblements sur les places publiques du monde entier.
Réalisation : Caroline Malliart
Montage : Jean-Maxime Besset
Design Graphique : Sylvain Bernicot
Durée : 9’30
Diffusion : Jusqu’au 5 mars 2017 dans l’exposition Mutations urbaines à la Cité des sciences et de l’industrie
« J’étais sur Facebook, maintenant je suis dans la rue » Brésil, juin 2013.

Les réseaux créés sur Internet relient des personnes de tous horizons, qui peuvent communiquer et se regrouper de façon inopinée dans l’espace public. Ainsi, organisée par le mouvement Anonymous, une manifestation contre la scientologie s’est déroulée simultanément dans 30 villes du monde. Ce type de mouvements est devenu un symbole de la liberté et du pouvoir du net. Le développement et l’accès à de nouvelles technologies – téléphonie mobile, réseaux sociaux, facilité à prendre et poster photos et vidéos, mais aussi détournement de caméras de vidéosurveillance, hacking, codage… – a eu un impact décisif sur les possibilités de manifester et de s’exprimer sur la place publique.

Le film Rendez-vous sur la place en présente des exemples récents, contestataires ou festifs, dans les villes du monde entier : les Indignés à Madrid, Occupy Wall Street à New York, le Printemps Arabe sur la Place Tahrir au Caire, la Révolution des parapluies à Hong Kong, mais aussi les flashmobs et autres nouvelles façons d’investir la place…

Intégrant une installation originale, le film est composé de deux boucles vidéos, projetées côte à côte et simultanément sur le sol, dans un espace de 3 mètres carré scénographié à l’image d’une place. Ces deux fenêtres de diffusion 16/9e de 70 pouces chacune, horizontale et verticale, mettent en miroir les images des manifestations, défilés et célébrations d’un côté, et les captures de tweets, applications, blogs, posts Facebook et autres communications de l’autre, au son des clameurs, slogans et chansons. Le dispositif montre ainsi la double dimension spatio-temporelle des événements, qui se déroulent parallèlement sur la place et devant un clavier ou un écran.

Acheminement des eaux

Pour le contenu de l’exposition « Sciences et Curiosités à la Cour de Versailles », Aloest Productions a réalisé un film tout en animation graphique sur l’acheminement des eaux à Versailles entre le XVIème et le XVIIème siècle.

Client : Le Château de Versailles
 
Réalisation : François-Hugues de Vaumas
Durée : 8’30
 
Pour le contenu de l’exposition « Sciences et Curiosités à la Cour de Versailles », Aloest Productions a réalisé un film tout en animation graphique sur l’acheminement des eaux à Versailles entre le XVIème et le XVIIème siècle.
 
Alimenter les bassins et les jeux d’eau des jardins, toujours plus nombreux au fil du temps, faire venir l’eau de points plus hauts ou plus bas que Versailles, la stocker, trouver des eaux « bonnes à boire » pour subvenir à la consommation de la Cour… Autant de défis à relever que d’inventions nécessaires (moulins, pompes, étangs, aqueducs…)
 

Sciences & curiosités à la cour de Versailles, film tourné en 360°

Extrait du film d’ouverture de l’exposition « Sciences et curiosité à la Cour de Versailles » au Château de Versailles, tourné en 360° et animé en 2D et 3D à partir de gravures d’époque.

Client : Le Château de VersaillesExtrait du film d’ouverture de l’exposition « Sciences et curiosité à la Cour de Versailles » au Château de Versailles, tourné en 360° et animé en 2D et 3D à partir de gravures d’époque.

Réalisation : François-Hugues de Vaumas.

Voir le making-of du tournage à 360 :

 

Filmer le Château de Versailles à 360° avec une caméra à huit capteurs, y faire prendre vie des gravures de l’âge classique au siècle des Lumières, c’est le défi technique que s’est lancé Aloest Culture pour l’exposition « Sciences et curiosité à la Cour de Versailles ».

Dans une salle immersive, le visiteur est projeté dans les lieux d’Histoire où apparaissent et s’animent en 2D et 3D les représentations des expériences scientifiques inédites de l’époque. Par cette réalisation, Versailles est à nouveau le théâtre d’une expérience scientifique constituant une première mondiale.

Pour la première fois au monde, une caméra Totavision composée de huit capteurs HD, permettant de filmer en 360° sans coutures, a été montée sur un cable-cam fixé entre deux grues de 60 mètres de haut permettant un travelling spectaculaire de plus de 400 mètres au-dessus du Château de Versailles.La caméra 360°, ainsi suspendue et téléguidée, a permis d’obtenir un plan inédit : la traversée de part en part du Château de Versailles, depuis la Place d’Armes jusqu’à la vue du Grand Parc.
 
Cette percée du travelling avant à travers le château a été réalisée par effets spéciaux en raccrochant entre eux les plans à 360° tournés à l’extérieur puis à l’intérieur du monument.
Le résultat est digne de l’imagination : à la vue aérienne totalement périphérique de la Cour d’Honneur, succède une vision immersive de la Chambre du Roi par la fenêtre de laquelle entre la caméra 360° qui, traversant la cloison, achève sa course dans la Galerie des Glaces jusqu’à son balcon.Le film se devait immersif non seulement par la vision à 360°, mais aussi par un plongeon au coeur de l’Histoire des sciences à Versailles, lors d’un voyage spatio-temporel qui transporte le spectateur hic et nunc, en plein milieu des expériences scientifiques à la Cour.
 
Cela relève alors d’un autre exploit en post production : l’intégration et l’animation en compositing 2D et 3D d’anciennes gravures – la Machine de Marly, les Ecuries du château, l’Orangerie etc. – dans les images contemporaines en 360°. Un travail d’animation et d’infographie a été réalisé sur des images d’une taille de 12000 x 1080 pixels en 25 images par seconde : un défi à la pointe de l’innovation en matière de techniques audiovisuelles.
 
Au film à 360° se joint l’expérience immersive de la projection à 360°.
Sur un écran en forme d’ellipse de 3 mètres de haut sur 32 mètres de circonférence, le film entoure le spectateur dont l’attention est attirée vers tel ou tel côté de l’écran par une animation sonore spatialisée et diffusée en quadriphonie. Là, le spectateur est immergé dans deux siècles d’Histoire et près de vingt lieux de sciences pour revivre, entre autres, le premier vol de la Montgolfière, la dissection d’un cheval dans les Ecuries, et une éclipse au Grand Trianon.
 
Le film est diffusé en ouverture de l’exposition “Sciences et curiosité à la Cour de Versailles” au Château de Versailles du 26 octobre 2010 au 27 février 2011.

Le Grimaldi Forum

Film panoramique (muet) projeté sur 3 écrans 16/9, en ouverture de l’exposition « Fastes et Grandeur des Cours en Europe » qui s’est déroulé du 11 juillet au 11 septembre 2011, au Grimaldi Forum de Monaco.

Client : Le Grimaldi Forum
 
Film panoramique (muet) projeté sur 3 écrans 16/9, en ouverture de l’exposition « Fastes et Grandeur des Cours en Europe » qui s’est déroulé du 11 juillet au 11 septembre 2011, au Grimaldi Forum de Monaco.
Véritable voyage dans le temps, du XVIIe au XXe siècle, les visiteurs iront pour la première fois dans vingt Cours d’Europe à la rencontre de grandes figures impériales, royales et princière.
 
Dispositif conçu :
 

  • Animation de photos et/ou tableau en 2D (compositing, motion design)
  • Incrustation des figures emblématiques de chacune des cours dans leurs univers
  • Projection du film panoramique sur trois écrans

Google – Maison de l’histoire de France

Aloest Productions a modélisé en 3D les Plans-Reliefs de huit sites ou villes fortifiées françaises.

Client : Google / Maison de l’Histoire de France
 
Exposition « La France en relief » : Modélisation 3D de Plans-Reliefs et intégration sur Google Earth
 
Aloest Productions a modélisé en 3D les Plans-Reliefs de huit sites ou villes fortifiées françaises : le Mont-Saint-Michel, Strasbourg, Besançon, Saint-Tropez, Antibes, Berg-op-Zoom, Château Trompette (Bordeaux), Toulon.
 
Notre rôle :
 

  • Photographies des Plans-Reliefs (sous 4 angles)
  • Scan 3D
  • Modélisation et texturing
  • Optimisation des modèles et intégration sur Google Earth
  • Coordination d’une équipe de 15 modeleurs 3D pour respecter des délais très serrés

 
Durant l’exposition « La France en relief », présentée dans la Nef du Grand-Palais du 17 janvier au 18 février 2012, le public pouvait « naviguer » dans ces modèles 3D grâce à deux Liquid Galaxy.

Versailles 3D : L’évolution du château et du domaine à travers l’Histoire

A l’occasion de l’ouverture de la Galerie de l’histoire de Versailles (14/06/2012), Aloest productions a modélisé l’intégralité du château (intérieur et extérieur) et du domaine de Versailles.

Client: Le Château de Versailles
 
A l’occasion de l’ouverture de la Galerie de l’histoire de Versailles (14/06/2012), Aloest productions a modélisé l’intégralité du château (intérieur et extérieur) et du domaine de Versailles, puis a utilisé ses modèles 3D pour décrypter par étapes l’évolution du Château à travers les siècles : de 1624 à nos jours.
Comment un pavillon de chasse acheté par Louis XIII au 17ème siècle est devenu le plus grand château d’Europe ? C’est ce que vous découvrirez grâce aux trois films projetés dans les salles, eux aussi réalisés par Aloest Productions :  » Versailles, de Louis XIII à la Révolution « ,  » Versailles, des jardins aux châteaux de trianon  » et  » Versailles, après la Révolution française « .
 
Dispositifs conçus pour ce projet :
 
– Scans 3D au laser des intérieurs du château, des éléments de sa façade, des statues et des bassins des bosquets dans les jardins.
– Tournage avec machinerie dans les bosquets : grue, travelling, bateau
– Modélisation du château dans son intégralité, de ses principaux appartements, des châteaux de Trianon, du domaine de Marie-Antoinette et des jardins.
– Intégration des modèles sur Google Earth.
– Réalisation de 3 films pédagogiques à partir des modèles 3D réalisés.
– Conception d’un habillage graphique spécial : la visite dans le modèle 3D est entrecoupée d’images actuelles tournées dans les bosquées.
Au total, plus de 50 personnes ont travaillé sur ce projet pendant 1 an.
 
 
« VERSAILLES, DES JARDINS AUX CHÂTEAUX DE TRIANON »
 

 

 
« VERSAILLES, APRÈS LA RÉVOLUTION »
 

 

 
Voir le making-of de la Galerie de l’histoire du Château :
 

Ville d’Arras – Roulez Carrosses

Film immersif et pédagogique projeté dans le cadre de l’exposition  » Roulez Carrosses « , qui s’est tenu au musée de la Ville d’Arras.

Client: Ville d’Arras

Durée : 9′
Réalisation : François-Hugues de Vaumas et Xavier de Lauzanne
Moyens techniques de tournage : tournage en format cinémascope

Film immersif et pédagogique projeté dans le cadre de l’exposition « Roulez Carrosses », qui se tient au musée de la Ville d’Arras jusqu’au 10 novembre 2013. Le film fait vivre au visiteur l’expérience d’une promenade en carrosse dans les allées du Château de Versailles et explique par des animations graphiques les différents rouages d’un attelage.
Et découvrez ici le making-of :